Bonne Année !

Leçon Feldenkrais: souplesse et autonomie des articulations

Pour chacun d’entre nous, il existe la possibilité d’un changement, la possibilité d’être différent, de répéter pour ne pas répéter.
Delphine Horvilleur, rabbin

Feux d'artifices de voeux


Toute la journée, nous répétons des gestes, des habitudes, des paroles, des mouvements routiniers …
Jour après jour, nous répétons des actions, des trajets, des pensées, des comportements…

Nous répétons ou nous reproduisons ?

Répéter, c’est se donner une chance, une opportunité de faire une même chose en conscience, et ainsi un peu différemment.
Reproduire, c’est répéter à l’identique, sans la moindre différence. C’est faire exactement pareil, une sorte de production à la chaîne, clonage après clonage…

A l’occasion du Nouvel An, nous avons l’occasion d’émettre des voeux, d’affirmer nos bonnes résolutions. Nous pensons à nous-même, à nos proches, au monde. Nous espérons maintenir ce qui est bon, ce qui nous convient et changer ce qui nous déplaît, nous gêne, nous entrave.
Les voeux affirment à la fois notre besoin de répétition et celui de changement.
Se souhaiter « Chana tova  » ,  » Bonne année  » en hébreu , c’est aussi se souhaiter -en une expression-, une bonne répétition et un bon changement, par la double racine du mot année.

Alors quoi de mieux pour commencer l’année qu’une leçon Feldenkrais?
En effet, le Feldenkrais, c’est comme renouveler ses voeux , à chaque leçon, et tout au long de la leçon.
En répétant plusieurs fois un mouvement connu, une histoire en mouvements, avec le plus de conscience possible, nous nous donnons l’opportunité d’introduire du nouveau dans le familier, de l’inconnu dans l’habituel, de l’inattendu de notre part…

Leçon Feldenkrais, ou comment nettoyer les vitres d’une nouvelle façon. Une exploration où je vous invite à respecter les 3 S du Feldenkrais: « Small, Slow, Soft »… Petit, lent, doux…
Pour ravir notre corps, libérer notre esprit , faire clignoter notre cerveau de bonheur; enfin de nouvelles connexions !

Merci à Carl Ginsburg, Delphine Horvilleur, Ajeet Kaur et à Mikis Theodorakis