Méditation guidée

Retrouver de l’énergie

C’est une expérience de plus en plus forte chez moi ces derniers temps: dans mes actions et mes sensations quotidiennes les plus infimes se glisse un soupçon d’éternité.
Je ne suis pas seule à être fatiguée, malade, triste ou angoissée, je le suis à l’unisson de millions d’autres à travers les siècles, tout cela c’est la vie; la vie est belle et pleine de sens dans son absurdité, pour peu que l’on sache y ménager une place pour tout et la porter toute entière en soi dans son unité…

Etty Hillesum

Fleurs au pied d'un arbre baignées de lumière, source d'énergie et de bien-être
Lumière, source d’énergie et de bien-être

De la fatigue à la lumière

Chacun de nous occupe différentes places, vit différents rôles dans sa vie. Nous pouvons être parent, enfant, ami, collègue, grand-parent, conjoint, citoyen, membre d’une association…
A chacun des rôles des devoirs, des responsabilités, des joies mais aussi des soucis.
A chacun des rôles, une façon d’être, de se positionner, de s’affirmer ou au contraire de ne pas oser s’affirmer.
La charge mentale désormais souvent évoquée peut engendrer subrepticement une fatigue croissante, voire chronique.

Cette méditation guidée vous propose d’explorer les différents domaines de votre vie, de les remplir de lumière afin de vous sentir pleins d‘énergie et apaisés.
Cette méditation vous accompagne vers votre source-ressources afin de vous centrer et d’envisager ce qui est vécu avec sérénité.

Merci à A. Vivaldi « Amor sacro » et à Danit « Cuatro vientos »

En complément, je vous recommande une très jolie vidéo d’Isâ Padovani
 » De l’éveil à la tendresse « , particulièrement à partir de la minute 26.35 .

Bonne Année !

Leçon Feldenkrais: souplesse et autonomie des articulations

Pour chacun d’entre nous, il existe la possibilité d’un changement, la possibilité d’être différent, de répéter pour ne pas répéter.
Delphine Horvilleur, rabbin

Feux d'artifices de voeux


Toute la journée, nous répétons des gestes, des habitudes, des paroles, des mouvements routiniers …
Jour après jour, nous répétons des actions, des trajets, des pensées, des comportements…

Nous répétons ou nous reproduisons ?

Répéter, c’est se donner une chance, une opportunité de faire une même chose en conscience, et ainsi un peu différemment.
Reproduire, c’est répéter à l’identique, sans la moindre différence. C’est faire exactement pareil, une sorte de production à la chaîne, clonage après clonage…

A l’occasion du Nouvel An, nous avons l’occasion d’émettre des voeux, d’affirmer nos bonnes résolutions. Nous pensons à nous-même, à nos proches, au monde. Nous espérons maintenir ce qui est bon, ce qui nous convient et changer ce qui nous déplaît, nous gêne, nous entrave.
Les voeux affirment à la fois notre besoin de répétition et celui de changement.
Se souhaiter « Chana tova  » ,  » Bonne année  » en hébreu , c’est aussi se souhaiter -en une expression-, une bonne répétition et un bon changement, par la double racine du mot année.

Alors quoi de mieux pour commencer l’année qu’une leçon Feldenkrais?
En effet, le Feldenkrais, c’est comme renouveler ses voeux , à chaque leçon, et tout au long de la leçon.
En répétant plusieurs fois un mouvement connu, une histoire en mouvements, avec le plus de conscience possible, nous nous donnons l’opportunité d’introduire du nouveau dans le familier, de l’inconnu dans l’habituel, de l’inattendu de notre part…

Leçon Feldenkrais, ou comment nettoyer les vitres d’une nouvelle façon. Une exploration où je vous invite à respecter les 3 S du Feldenkrais: « Small, Slow, Soft »… Petit, lent, doux…
Pour ravir notre corps, libérer notre esprit , faire clignoter notre cerveau de bonheur; enfin de nouvelles connexions !

Merci à Carl Ginsburg, Delphine Horvilleur, Ajeet Kaur et à Mikis Theodorakis

L’arbre parental

« Quel était votre visage avant la naissance de vos parents ? »

Koan zen

L’arbre croît grâce à la combinaison des forces du bas, celles de la terre, et de celles du haut, celles du ciel et de sa lumière.

De ce processus vital, la photosynthèse, l’arbre puise l’énergie de croître.

Dans la méditation d’aujourd’hui, je vous propose un voyage autour de votre propre « photosynthèse » (du grec, phos « lumière » et synthesis « combinaison »).

En éclairant votre arbre parental, nourri par l’énergie des ancêtres, le Jing ancestral ou Jing du ciel antérieur en Médecine Traditionnelle Chinoise, laissez la vie couler en vous, affirmez vos propres racines et impulsez le prochain mouvement dans le vaste espace qui s’offre à vous. (25 mn)

Un peu de « cardio »

Situé dans la cage thoracique, entre les deux poumons, (…), le cœur est pyramidal à base supérieure et à sommet inférieur. Il est couché presque horizontalement, de sorte que son grand axe est oblique en avant, à gauche et un peu en bas. (…)

Anatomie – B. Seguy

In utero, le rythme cardiaque et le rythme créé par les mouvements de la mère, dont celui de la marche, sont les premiers rythmes qui nous accompagnent.

Les danses dites « primitives » revisitent cette mémoire kinesthésique archaïque. Sur des rythmes simples et répétitifs, les mouvements s’enchaînent, prenant racine dans le contact des pieds avec la terre, puis évoluant vers des mouvements d’extension et de flexion, d’expansion et de fermeture, à l’image de la vie. La musique, le plus souvent, celle des percussions, reproduit le Poum Ta des battements cardiaques.

Sur la Roue de médecine amérindienne, chaque point cardinal est associé à un peuple primordial, et à tout un paradigme de caractéristiques . A l’Ouest, se trouve le peuple noir. Il est celui qui donne l’énergie, il est associé au mouvement, au changement, et au corps dans toute son évolution, de la naissance à la mort. C’est également le point cardinal et le peuple associés à la terre, à l’énergie tellurique, au monde végétal, des plantes aux arbres, en passant par le plus petit brin d’herbe.

Cet audio est une invitation au voyage, des premiers battements du cœur au cœur qui chante…, fermement enracinés dans la terre. (25mn)

Pour compléter, je vous invite à regarder le documentaire sur Youtube : « There is no movement without rythm » – Foli

Retrouver de l’énergie

Un jeune enfant s’échappait sans cesse pour aller dans un lieu très beau dans la nature, et méditer. Son père le cherchait partout, très en colère.

Un jour, le père dit à l’enfant: – Que fais-tu comme ça, à partir, à t’échapper pour aller méditer aussi loin ? Ne sais-tu pas, mon fils, que tu n’as pas besoin d’aller si loin, Dieu est partout le même .

Et le fils lui répondit : – Dieu est certainement partout le même, mais moi, je ne suis pas partout le même.

Histoire hassidique

Relaxation guidée (30mn)

Le condor est symboliquement un messager entre le Ciel et la Terre. Il peut nous enseigner à prendre un peu de hauteur, mais aussi à nous reconnecter avec les énergies célestes et les énergies terrestres. Nous pouvons nous en inspirer pour expérimenter, en nous, » ce lieu si beau  » afin de méditer.

Un lieu d’ équilibre entre la Lumière et la Matière, où une énergie revigorante circule et nous nourrit.

Trilogie sur la Posture de l’Arbre

Cet arbre qui remplit tes bras est né d’un germe infime.
Lao-Tseu dans le « Tao tö king »

En Médecine Traditionnelle Chinoise, la posture de l’Arbre est l’une des postures de Qi Gong pour honorer le Printemps et s’imprégner de son énergie. Cette trilogie propose ainsi de planter en imagination son propre arbre, de sentir l’énergie venant de la Terre en nourrir les racines, remonter le long du tronc pour se diffuser dans les branches et permettre la floraison, tout en gardant la tête froide et les pensées modérées . Inspirées par le Tableau des correspondances en MTC, ces 3 séquences vous accompagnent dans une escapade printanière.

Séquence 1:  » Choisir sa terre « 
Relaxation sensorielle guidée afin de créer un environnement favorable et imagé pour la Posture de l’Arbre (15mn)

Merci à Bedrìch Smetana