Méditation guidée sur la douleur

De la douleur à l’apaisement

(En prison)… Soeur Tri Hai pratiquait la marche méditative toute la nuit pour rester elle-même et ne pas devenir folle. Elle revenait en elle-même. Sa vraie demeure n’était pas Paris, Londres ou Tra Loc, parce que cette maison pouvait être bombardée et totalement détruite. Le Boudha a dit: « Retournez dans votre île intérieure. Il y a en nous une île sûre. Chaque fois que vous souffrez, chaque fois que vous êtes perdus, revenez en vous-même. Personne ne peut vous prendre votre île. »
Thich NHAT HANH – La paix en soi, la paix en marche

bougies allumées, autant de lumière dans l'obscurité
Lumières dans l’obscurité

Parfois, la douleur est grande, envahissante… D’autres fois, elle est encore petite, si petite que l’on n’y prête pas attention.
Le ressenti de la douleur est très subjectif. Il est lié à notre histoire, à la place que notre sensibilité a pu prendre ou non.

Aujourd’hui, je vous propose de regarder la douleur en face, qu’elle soit grande ou petite, grave ou bénigne.
La regarder en face pour lui donner une place, sa place.
Si vous l’avez enfouie sous le tapis, soulevons-le ensemble avec douceur.
Si vous vous êtes dit  » Pas grave, ça va passer « , et que ça ne passe pas, allons lui tendre la main.


Donner une place à la douleur lorsqu’elle se présente ou dès que l’on s’en sent capable, c’est s’offrir une possibilité d’apaisement.
C’est une façon de prendre soin de son enfant intérieur, d’être un adulte bienveillant à son propre égard et à l’égard du monde.
Je vous souhaite une bonne pratique !

Merci à Alexia Evelyn « Lakota Lullaby », à Snatam Kaur « Mul mantra »


Bert Hellinger  » L’amour de l’esprit ne se demande pas si quelque chose a le droit d’exister. Pour lui, tout et tous font partie de la totalité, de même que nous, tels que nous sommes. »
Petit effort européen car ici Bert Hellinger, citoyen allemand parle en anglais, est traduit en espagnol, et mon blog est en français….L’amour englobe tout et tous !

La loi de préséance dans les Constellations Familiales

Moi avant toi?

Non, je ne volerai jamais la place
Du premier qui t’a dit  » je t’aime « 
Sur ton visage, on voit son visage
Et c’est ainsi que tu es belle. Vianney  » Beau-papa »


Continuons à nous familiariser avec les notions fondamentales des constellations.
Le précédent article ( Vous avez dit Famille? ) introduisait la notion d’intrication ainsi que le premier des 3 ordres de l’amour, observés par B. Hellinger au cours de sa très longue pratique,
soit le même droit à l’appartenance.
 » La présence de tous les membres de la famille permet aux vivants de se sentir entiers et libres à la fois. » B. Hellinger

Le deuxième ordre de l’amour est la préséance.

Regardez la photo ci-dessus et imaginez un instant le lionceau qui dit à son Papa quelque chose comme  » Je sais tout mieux que toi ! « . Comment va réagir le lion?
Maintenant, si le lionceau dit à son Papa  » Tu es le grand , je suis le petit … « 
Quelle peut être la réaction du lion cette fois-ci ?
Va-t-il plus volontiers soutenir son enfant , l’accompagner?


A présent, regardez cette photo.
Imaginons que cet homme représente désormais le lion, mais un lion fatigué, seul et peut-être malade…
Imaginons que le lionceau s’approche, et dit à son père  » Je vais te sauver, mon cher Papa ! Je vais mourir à ta place…  » .
Comment se sent le lion à ces mots ? Le père peut-il se sentir heureux devant une telle attitude de son enfant ?
L’enfant respecte-t-il la préséance du père ? Ou oublie-t-il la première photo, celle où son père est un lion et lui un lionceau ?

Y a-t-il des situations où vous vous êtes mis en avant, à la première place, face à quelqu’un arrivé avant vous dans le système ?
Avant la première épouse… Avant le précédent mari… Avant le vieil ingénieur qui vous forme avant de partir à la retraite… Avant votre aîné dans la fratrie… Avant le fondateur d’une équipe que vous rejoignez … Avant votre mère que vous mésestimez… Avant votre père que vous jugez trop faible … Vos parents avant les parents de votre conjoint …

Avez-vous déjà pensé dans ces situations  » Je suis mieux que toi ! » ?

Ou reconnaissez-vous que tout ce qui a précédé reste ?

Inversement, que ressentez-vous lorsqu’un jeune lionceau vous dénie votre place, balaye ce que vous avez créé, méprise votre expérience ? Faisant comme si vous n’aviez pas existé …

Vianney, dans sa chanson  » Beau-papa  » respecte la préséance du père , il reconnaît ce qui a préexisté à son arrivée dans l’histoire.
Cette famille « re-composée » a ainsi beaucoup de chance d’être heureuse…

Merci à Camille Saint-Saêns

Première loi des Constellations Familiales

Le même droit à l’appartenance

« La constellation est dirigée vers tous et toutes de manière égale » Bert Hellinger


Une de mes connaissances a voyagé dans le monde entier comme médecin et chercheur. Il m’a confié avoir observé que le dénominateur commun à tous les pays était la famille, la famille et les problèmes qui lui sont liés.
Que ce soit la famille existante, la famille que l’on souhaite créer, la famille que l’on n’arrive pas à créer, la famille créée qui cause bien du souci, la famille rêvée versus la famille réelle…

L’histoire commence avec au minimum le chiffre 2; elle commence biologiquement par la fécondation d’un ovule de la femme par un spermatozoîde de l’homme.
C’est le début biologique, physiologique.

Qu’en est-il de la rencontre humaine , du désir ou de son absence , des circonstances de la rencontre ?
Qu’en est-il de cet homme et de cette femme et de leur vécu, avant même la fécondation? Qu’en est-il de leurs ancêtres ?

Personne ne naît ex nihilo…
Chacun de nous arrive dans une histoire, l’histoire de ses parents ( biologiques, adoptifs, séparés, malades, heureux, jeunes, âgés , hétérosexuels, homosexuels, issus d’un certain pays, d’un certain milieu social…) et dans la grande Histoire.
Et, il faut faire avec…

Les thérapies individuelles nous proposent de comprendre, voire de soigner notre souffrance quand nous sentons notre histoire familiale trop lourde ou complexe.

Les Constellations Familiales elles, montrent la douleur du système entier , et la part que nous y prenons.
Elles éclairent les multiples liens qui nous mettent en relation les uns avec les autres, traversant les générations.
Les liens qui fonctionnent bien et ceux qui nous empêchent, nous encombrent, ou figent le cours de notre vie.

Intrication
On parle d’intrication lorsque notre vie est scellée, enchevêtrée à celle d’un membre de notre système.
Un ancêtre exclu, un mort oublié, un destin honteux mis à l’écart par la famille, un grand amour supplanté par un mariage de raison, un secret sur une naissance, une disparition , une mort…

Les situations d’intrication sont nombreuses.
La personne intriquée est comme irrésistiblement attirée inconsciemment par l’histoire de ce membre du système et est incapable de vivre sa propre vie.
Tant que l’exclu, l’oublié n’est pas vu, éclairé, génération après génération quelqu’un va, à son insu, comme prendre sa place et son histoire, et ne pas vivre son propre destin.
Des schémas peuvent alors devenir répétitifs dans une vie ou sur plusieurs générations.
Exemples: tous les hommes d’une famille meurent au même âge… Un homme ou une femme enchaîne les ruptures sentimentales…

Ainsi, les Constellations Familiales , par delà le biologique, mettent en lumière ces noeuds enfouis, ces mouvements de l’âme extrêmement actifs, avant même la naissance puis au-delà.
Vous connaissez ce jeu peut-être, le jeu des chaises musicales. Il y a toujours un nombre de chaises inférieur au nombre de personnes présentes.
En constellation, il s’agit au contraire qu’il y ait une place pour chacun et que chacun ait sa place par ordre d’arrivée dans le système.

« Toutes les âmes doivent être vues  » dit B. Hellinger . C’est à ce prix-là que le système retrouve l’ordre qui lui manquait.

Les sujets pouvant être abordés en constellations familiales:

La famille, places et conflits dans la fratrie, inceste, familles recomposées…
Le couple, l’éloignement, la séparation, l’infidélité, la stérilité, la violence, les fausses couches, l’avortement …
Les relations sentimentales, le célibat, l’échec amoureux…
Les relations avec les autres…
Les questions d’argent, la capacité à en gagner, sa gestion, les héritages…
Le travail, le chômage, la réussite ou les difficultés professionnelles, les problèmes d’orientation…
Le handicap
La maladie
La mort, le deuil…
La peur , les phobies…
L’attirance vers la mort, la difficulté à vivre dans la joie…
L’addiction
L’insomnie
La question du logement , déménagement, problèmes dans son lieu de vie…
Un comportement inexpliqué, les répétitions de scénario…
Les animaux  » de compagnie « 
Les multiples questions posées au sein d’une entreprise….

Au cours d’une constellation, les représentants se rendent disponibles pour voir et sentir avec leur coeur. Le mental se retire laissant place au mouvement de l’âme.
Les intrications sont mises à jour , le système est mû par un nouveau mouvement. L’amour peut à nouveau circuler pour tous…

Courte méditation pour entrer dans la pratique…
( Se référer également aux pages Stages et Tarifs pour les séances individuelles de placement systémique et les ateliers en groupe de Constellations Familiales )

Merci à F. Chopin et à J. Rodrigo

1+1= ?

Méditation guidée pour apaiser la relation de couple

Quand nous aimons, nous regardons la personne que nous aimons. L’homme regarde la femme, la femme regarde l’homme. (…) Ils se regardent dans les yeux et se disent  » Je t’aime « . L’homme le dit à la femme, la femme le dit à l’homme. (…)
Combien de forces y-a-t-il quand nous disons « Je t’aime » ?
Sur une échelle de 0 à 100, qu’indiquerait l’aiguille? 100 ? 80 ? 60 ? 40 ? 30 ? 20 ? Cette phrase nous touche bien sûr! Mais a-t-elle la force nécessaire pour durer tout le temps que cela exige de notre part ? Bert Hellinger


L’histoire d’amour débute par un baiser, continue par un  » Je t’aime « … Et puis d’autres baisers, d’autres « Je t’aime « …
Mais qui est cette femme, ce 1 ? Qui est cet homme, ce 1? D’où viennent-ils, quel est leur vécu ? Comment leur histoire familiale entre elle aussi dans la nouvelle équation ?

Notre arbre généalogique définit en effet notre homme intérieur comme notre femme intérieure.
A la question  » qu’est-ce pour vous être une femme ou être un homme? « , nous répondons tous en résonance avec les différentes femmes et hommes de notre famille. Féminité comme virilité sont au coeur de notre histoire familiale.
Chantal Rialland, psychothérapeute transgénérationnelle.

Ainsi continue l’histoire, après de nombreux baisers … Un homme et une femme, chers à Claude Lelouch, cherchent à être homme et femme ensemble, adossés chacun à son arbre, partageant le désir de créer ensemble du Nouveau…
Cela suppose que chacun ouvre les yeux, sur soi, sur l’autre. Sur sa famille, et sur celle de l’autre. Sans se croire meilleur…En s’acceptant réciproquement, en embrassant les multiples différences avec bienveillance.


Cette méditation guidée vous propose d’explorer la relation  » 1+1 « , de voir qui vous regardez avec amour, et comment prendre un peu de recul quand cela devient difficile…

Merci à Meute, Jenny & Tyler et à Andy Williams

Gratitude


Dire Merci s’adresse d’abord, je crois, à ce que nous découvrons en nous-même, qui nous fait vivre, qui nous tient au plus près, en nous-même, de la source de ce qui nous fait vivre – Catherine Chalier, philosophe


A la fin de certains ouvrages, à la fin des films, lors de remise de prix, nous avons l’espace consacré au remerciement…
Remerciements à ceux qui ont contribué à la réalisation du projet, qui ont contribué à faire émerger de nous-même un acte, une création…
Remerciements qui marquent un achèvement heureux, qui scandent, tel un rituel, le passage entre une gestation et une naissance.

La gratitude part de nos profondeurs intimes. Elle célèbre la force de Vie qui nous traverse. Au delà des difficultés, du tragique, de l’impossible.
La gratitude, c’est ce moment où notre coeur est rempli par le Bon, le Beau, le plus Grand magnifique devant lequel nous ressentons le besoin de nous incliner intérieurement et de dire Merci .
Pas un merci du bout des lèvres qui nous rend quittes d’un cadeau ou d’un service rendu.
Pas un merci vite oublié, et superficiel.

Un Merci profond, reconnaissant le bien incommensurable que nous éprouvons à cet instant, renouvelant notre joie à vivre.

Merci à Erik Satie, à Dean Martin, à Catherine Chalier

L’arbre parental

« Quel était votre visage avant la naissance de vos parents ? »

Koan zen

L’arbre croît grâce à la combinaison des forces du bas, celles de la terre, et de celles du haut, celles du ciel et de sa lumière.

De ce processus vital, la photosynthèse, l’arbre puise l’énergie de croître.

Dans la méditation d’aujourd’hui, je vous propose un voyage autour de votre propre « photosynthèse » (du grec, phos « lumière » et synthesis « combinaison »).

En éclairant votre arbre parental, nourri par l’énergie des ancêtres, le Jing ancestral ou Jing du ciel antérieur en Médecine Traditionnelle Chinoise, laissez la vie couler en vous, affirmez vos propres racines et impulsez le prochain mouvement dans le vaste espace qui s’offre à vous. (25 mn)