Et après, et maintenant ?

La pyramide d’A. Maslow, ou la pyramide des besoins

J’ai créé ce site pendant le confinement. Il m’était alors apparu comme une urgence de proposer des pistes d’exploration pour déployer un espace de liberté physique et mentale.
La curiosité, la découverte, une pratique, la création… devenant, en cette période si particulière, de puissantes alliées pour rester amples, ouverts dans notre humanité.

Et maintenant, et aujourd’hui ?

Le monde entier a été confiné. Situation inédite !

Pendant deux mois, le monde a été à l’arrêt, dans le bouleversement de ses habitudes, de ses acquis, de ses certitudes… Ou au contraire par exemple, dans le domaine de la santé hospitalière, dans une frénésie et un stress provoqués par l’activité accrue.

Le déconfinement qui a suivi n’a pas été simple pour beaucoup d’entre nous. Les mesures « barrière », un possible reconfinement, le port du masque, un avenir concrètement incertain sont de nouvelles donnes que notre psychisme apprivoise, intègre peu à peu.

La pyramide des besoins d’A. Maslow qui a été décriée, notamment à cause de sa hiérarchisation pyramidale des besoins, revient subitement au devant de la scène.

D’abord, répondons à nos besoins physiologiques, manger, boire, dormir, respirer, éliminer… (achats compulsifs de farine, d’eau et de papier toilette exacerbés pendant le confinement…).

Puis, à nos besoins de sécurité, d’environnement stable ( petits déplacements, une heure maximum, correspondant à des trajets de première nécessité, télétravail, pas d’école ou en petits groupes etc …).

Ensuite, répondons à nos besoins d’appartenance et d’amour… Mes proches, ma priorité !… Maintenir le lien avec les autres aimés, indispensables, coûte que coûte…( explosion des relations virtuelles pour contrecarrer l’absence physique ).

Enfin, occupons-nous de nos besoins d’estime …Confiance et respect de soi, reconnaissance et appréciation des autres. Et, du besoin d’accomplissement de soi.

L’être humain menacé par une pandémie revient effectivement à ses besoins premiers tels que Maslow les avait organisés.
Mais dans toute situation extrême, inédite, nous avons également besoin du fond de notre coeur, pour notre survie intime de créer, de nous dépasser, de garder des rendez-vous avec nous-même et avec les autres afin de maintenir un équilibre intérieur.
Et ceci, non en dernier, non en haut de la pyramide, mais en même temps que les autres besoins !

La Terre tourne; chaque matin le soleil se lève, puis se couche à la fin de la journée, le ciel si vaste et étoilé en ces nuits d’été nous berce et nous invite à nous rappeler toujours notre place dans cet infiniment grand et dans l’histoire de notre évolution.

Aussi, pour continuer à vous accompagner, en plus de quelques articles, reprendrai-je bientôt les audios, comme autant de bulles d’air, de friandises, d’évasions sonores et musicales, de leçons simples pour le mouvement… Je vous souhaite de bien continuer à profiter de l’ été, saison du Coeur et de la croissance en médecine traditionnelle chinoise…

Une réponse sur “Et après, et maintenant ?”

  1. C’est toujours un bonheur a lire ou voir un video . Il y a une attention dedans qui me touche beaucoup.
    Merci pour la fraicheur chaleureuse

Les commentaires sont fermés.