Re-Naissance

Méditation guidée pour sentir sa force intérieure

C’est notre propre lumière, et non pas notre obscurité qui nous effraie le plus.
Nelson Mandela

ciel étoilé pour relaxation d'hiver
Voie lactée, chemin céleste de lumière

Nous sommes au cœur de l’hiver où les jours sont aussi courts que les nuits sont longues. Dans le monde, les humains invoquent lumière, chaleur et fraternité pour traverser cette période sombre.

En Inde, mi-novembre, c’est Diwali, la fête des lumières. Au coucher du soleil, les habitants allument des diya, petites lampes à l’huile qui illuminent intérieur et extérieur des maisons . Partout des rangées de petites lumières célèbrent cette fête. Dans le ciel, les feux d’artifices multicolores côtoient les étoiles. Les pétards éclatent, véritable victoire de la Lumière sur l’obscurité. Dans la tradition juive, c’est la fête d’Hanouka, fête des Lumières qui dure 8 jours. La bougie centrale permet à la tombée de la nuit d’allumer chacune à son tour les 8 nouvelles flammes alignées. Le dernier soir, les 9 flammes brûlent ensemble ; la lumière intérieure est visible de l’extérieur, car placée sur le rebord d’une fenêtre, ou à l’entrée de la maison.
Le 13 décembre, c’est la Sainte Lucie, patronne de la Lumière qui est particulièrement fêtée dans les pays nordiques. Sa couronne est faite de bougies et de branches d’airelle, plante persistante symbolisant la Vie toujours présente même dans la rigueur de l’hiver. Elle tient à la main une bougie, comme chacune des jeunes filles de la Procession.

Pour les Chrétiens, Noël arrive . C’est une étoile resplendissante qui annonce la bonne nouvelle, celle de la Nativité dans la nuit du 24 au 25 décembre. Promesse qu’une naissance, la naissance d’un bébé va éclairer le monde… Rues et maisons sont décorées d’étoiles et de guirlandes lumineuses. Le sapin, arbre toujours vert symbolise la vie éternelle.
Chacune de ces traditions célèbre la vie au delà de la mort, la lumière dans l’obscurité, le renouveau après le passé, l’importance du lien et du partage sur la solitude et le repli…
Ce sont également des fêtes symboliques qui permettent la possibilité de naître, de renaître chaque année à cette période en traversant ses ombres pour s’ouvrir à la lumière. Lumière qui revient subtilement après le solstice d’hiver. Lumière intérieure, fruit de l’introspection hivernale, et du retour à soi qui inaugure ainsi un nouveau cycle…

Cette relaxation vous propose d’entrer en contact avec votre lumière, de la faire vôtre pleinement afin de sentir ses pouvoirs transcendants et bénéfiques. (30mn)

Merci à Opa Tsupa et à Yann Tiersen

Retrouver de l’énergie

Un jeune enfant s’échappait sans cesse pour aller dans un lieu très beau dans la nature, et méditer. Son père le cherchait partout, très en colère.

Un jour, le père dit à l’enfant: – Que fais-tu comme ça, à partir, à t’échapper pour aller méditer aussi loin ? Ne sais-tu pas, mon fils, que tu n’as pas besoin d’aller si loin, Dieu est partout le même .

Et le fils lui répondit : – Dieu est certainement partout le même, mais moi, je ne suis pas partout le même.

Histoire hassidique

Relaxation guidée (30mn)

Le condor est symboliquement un messager entre le Ciel et la Terre. Il peut nous enseigner à prendre un peu de hauteur, mais aussi à nous reconnecter avec les énergies célestes et les énergies terrestres. Nous pouvons nous en inspirer pour expérimenter, en nous, » ce lieu si beau  » afin de méditer.

Un lieu d’ équilibre entre la Lumière et la Matière, où une énergie revigorante circule et nous nourrit.

La Posture de l’Arbre 2/3

Séquence 2:  » Nourrir les racines et assouplir le tronc  » (22mn)

Après avoir médité et imaginé un environnement propice à la plantation de notre arbre (séquence 1), accompagnons-le maintenant dans sa croissance.

Invitons une brise légère à balancer notre tronc pour multiplier et renforcer nos racines. Plongeons nos pieds dans la terre pour nous stabiliser. Assouplissons muscles et tendons, tissus du corps associés au Printemps, pour plier, et ne point rompre, tel Le Roseau des Fables de La Fontaine. La progression proposée, des pieds jusqu’à la tête, avec le focus sur l’ouverture et la fermeture des yeux, permet de suivre le trajet du Méridien du Foie, organe du Printemps. Pratiquez à votre propre rythme et selon vos possibilités.

« Être centré », comment faire?

Petite exploration proposée aujourd’hui autour de la question du centrage (16mn)

A quoi reconnaît-on le besoin d’être centré?

Est-ce que l’on sait avec sa tête que l’on est centré, est-ce que nous le sentons dans notre corps , ou est-ce une sensation globale, quand les pensées et la respiration s’apaisent enfin ?

Voici une piste pour aller dans la direction de son centre, comme on colorie un mandala, apporter du calme de l’intérieur vers l’extérieur, ou de l’extérieur vers l’intérieur.

Auto-massage simple et global

Cet auto-massage peut être pratiqué à tout moment de la journée. Il est court, 20 minutes, et global.

C’est un excellent moyen de vous connecter à vous-même, de prendre conscience de votre état physique et moral pour l’améliorer.

Observez comment vous vous sentez, et adaptez le rythme du massage, plus ou moins lent ou dynamique,  à votre besoin.

Soyez progressivement attentif à la qualité du Toucher .

Préférez-vous un massage à pleine paume, des frictions, des effleurements ?
Cela va sûrement dépendre des zones massées aussi.
Les yeux demandent plus de douceur que les jambes, par exemple. Soyez doux avec vous-même, patient…

Au massage proposé, vous pouvez ajouter au niveau de la tête:

  • les tempes :
    • massage du bout des doigts en petits mouvements circulaires.
  • les oreilles :
    • Plier et déplier les oreilles.
    • Pincer le contour de chaque oreille entre le pouce et l’index.
    • Explorer la partie externe de chaque oreille, avec l’index, en évitant le conduit auditif.
  • Après le massage des épaules, vous pouvez ajouter le massage des bras:
    • Posez la main droite sur l’épaule gauche, descendez le long du bord externe du bras jusqu’à l’auriculaire, balayez la main et remontez du pouce vers l’épaule, par le côté intérieur du bras. Massez 3 fois comme ceci, puis changez de bras.