La Posture de l’Arbre 3/3

« Notre difficulté à comprendre les arbres a surtout pour origine leur extrême lenteur. Leur enfance et leur jeunesse sont dix fois plus longues que les nôtres et ils vivent au moins cinq fois plus longtemps que nous. Les mouvements volontaires, comme le déploiement des feuilles ou la pousse des rameaux, se déroulent sur des semaines ou des mois, ils donnent donc l’impression d’être immobiles, aussi peu animés que des pierres. (…)

Il n’est guère étonnant que la plupart de nos contemporains les considèrent comme des objets. Pourtant, sous l’écorce, de nombreux processus sont beaucoup plus rapides. L’eau et les éléments nutritifs, ‘le sang de l’arbre’, peuvent ainsi monter des racines vers les feuilles à la vitesse d’un centimètre par seconde. »

P. Wohlleben – La vie secrète des arbres

Séquence 3:  » Développer les branches en une vaste couronne, et la cime touche le ciel  » (46mn)

Aujourd’hui, nous mobilisons l’articulation des épaules pour le déploiement des branches, nous favorisons la mobilité de notre tête, mais aussi de nos yeux pour une cime légère.
L’arbre en nous se révèle, avec son potentiel de croissance et d’émerveillement. Nous sommes prêts pour La Posture de l’Arbre, infiniment mobiles sous notre immobilité apparente.